Bilan 2017-2018

LE CAP DES 25’000 ATTEINT

Près de 5’000 jeunes de douze cantons ont participé à la 8e édition de DÉFI VÉLO. Suite aux premières Qualifs dans les cantons du Jura et de Lucerne, DÉFI VÉLO est désormais présent dans tous les cantons romands ainsi que six cantons suisse alémaniques. L’action s’est également étendue à des nouvelles régions, telles que Bienne, Langenthal, Thoune, Sierre et la ville de Zurich. Grâce, notamment, à ces nouvelles écoles, le cap des 25’000 participant·e·s depuis 2011 a été dépassé.

VISIBILITÉ ET CRÉDIBILITÉ

Pour accomplir notre mission de promotion du vélo chez les jeunes, il ne suffit pas de développer un programme ludique, nous devons être un acteur crédible et visible du domaine. Cette année, nous avons eu la chance de pouvoir participer à divers évènements contribuant à la notoriété de l’action. Nous avons notamment participé au congrès national des enseignants de sport, à STEP INTO ACTION à l’ONU, à la Journée sur la Promotion du Vélo en Suisse à l’Université de Lausanne, ainsi qu’à l’émission «Aujourd’hui» sur la RTS.

Un audit externe pour mieux se développer

En automne 2018 nous réaliserons un audit avec Student Impact, un bureau de conseil en management et marketing d’étudiants de l’HEC St-Gall. Cet audit vise à optimiser la gestion financière, la communication et les opérations de DÉFI VÉLO. Il vise aussi à analyser l’organisation interne de DÉFI VÉLO. En effet, l’expansion à d’autres cantons implique de nombreuses parties prenantes, tels que des chargés de projets, des partenaires et des moniteurs et monitrices. Ceci augmente inévitablement la complexité de la structure et de la gestion de l’action.

La demande est là

Une grande majorité des écoles renouvelle leur participation chaque année et nous avons régulièrement des demandes de nouveaux établissements. Malheureusement, pour la première fois, nous avons dû refuser des écoles durant l’édition 17-18. Ce n’est pas par manque de moniteurs, de logistique ou de temps pour pouvoir répondre à la demande, mais bien par manque de financements. Un des enjeux principaux et un défi permanent est donc la consolidation des financements, à la fois nationaux et cantonaux.

 

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

J’ai comprisEn savoir plus